You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

ANNE-MARIE FILAIRE

Zone de sécurité temporaire

Cette monographie révèle l’ampleur d'une oeuvre de près de 25 ans. Depuis les montagnes réconfortantes de son Auvergne natale jusqu’aux poudrières du Moyen-Orient, Anne-Marie Filaire s’intéresse aux paysages, aux frontières, aux zones de démarcation. Loin de l'enregistrement de l’événement, ses photographies renferment des couches d’histoire sous leur singulière beauté. Silencieuses, ses images révèlent les traces de conflits comme les traces de passages, échanges, porosité. « Attentive aux souffles de l’histoire, Anne-Marie Filaire s’attache autant à ses fracas qu’à ses repos » affirme Géraldine Bloch dans sa préface. Comme une archéologue, Anne-Marie Filaire accomplit un travail de mémoire en allant au devant des endroits les plus fragilisés dans la sécurité temporaire des zones minées où réside un danger. « Le temps qui est le véhicule de l’oubli est aussi celui de la trace et l’immobilité, loin d’être une parure trompeuse, devient la réserve silencieuse où tous les signes sont inscrits » écrit Jean-Christophe Bailly dans son introduction.

 

Editions Textuel, 224 pages. Textes de Jean-Christophe Bailly et Géraldine Bloch.