You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

ANTOINE D'AGATA

Fractal

Fractal est un projet réalisé à partir de milliers de "mug shots", portraits de femmes et d’hommes - prostituées, coupables de crimes ou de délits - photographiés par la police au moment de leur arrestation et diffusés sur internet. Le livre Fractal est issu de cette recherche d'images collectées en 2012 et 2013 par Antoine d’Agata. Enfermé dans un coffret plexiglass, le livre est anonyme, ne porte aucune typographie, pas de nom d’artiste ni de titre. Seules existent les images. Le coffret l’enferme, le retient, lui donne une identité. De l’effacement du sujet nait une abstraction de formes inidentifiables, grilles composées de milliers de portraits. Les visages ont disparu, les filles se confondent entre elles. Puis, au fil des pages, progressivement, les visages reviennent à nous. L'œil passe d’un portrait à l’autre, se perd dans les ressemblances, troublantes, entre les femmes. Lentement, l’image s’abîme. Le pixel fait son œuvre, détruit l’identité pour anéantir toute possibilité de rendre visible un détail, une expression, qui aurait pu jusqu’à la fin nous retenir et nous laisser croire que ces filles peuvent survivre à la violence qui les détruit. Le livre retourne peu à peu vers la disparition, la désintégration de l’image et du visage. Vers l’abstraction.

 

Amor Editions. Edition limitée à 200 exemplaires.