You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

JE VOULAIS ÊTRE PHOTOGRAPHE

Fondation Foto Colectania, Barcelone
27 septembre - 3 décembre 2016

Laurence Aëgerter, Antoine d'Agata, Roger Guaus, Mishka Henner, Sherie Levine, Michael Mandiberg, Doug Rickard, Thomas Ruff, Oliver Sieber & Katja Stuke, Stéphanie Solinas, Jan Hofer & Severin Zaugg

Commissaires de l’exposition : Fannie Escoulen et Anna Planas

Cette exposition invite treize artistes dont l’œuvre requalifie la notion d’auteur. Plus seulement photographes, ou ne l’ayant jamais été, ils mettent à mal leur statut en affirmant d’autres stratégies de production à l’heure d’internet, du tout images, et de l’hyper accessibilité à l’acte photographique. Par le détournement des images, la répétition, le déplacement, les références à des grands maîtres de l’histoire de la photographie, ou par le simple geste de la copie, ils adressent la question de l’originalité et de l’authenticité de l’œuvre et s’interrogent sur la mécanique de production, de reproduction et de réception des images. A partir de quel moment une photographie originale existe-t-elle ? Où se situe la frontière entre l’acte d’appropriation et l’acte de création ?

This exhibition approaches the question of what it means being a photographer today and how the status of the image is changing in contemporary creation. Through thirteen international artists, the show explores the deep changes that are taking place in the definition of the photographic act. If machines are able to produce images by themselves, what is the photographer’s status today, if he is not the author of the pictures anymore? Can we still talk about photography when the works are made of images from archives, Internet, coming from the History of Photography, manipulated, created and reappropriated after a collective impetus or produced by new technics?