You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

PRIX HSBC POUR LA PHOTOGRAPHIE

Louise Honée / Charlotte Mano
Galerie Esther Woerdehoff , Paris
3 septembre - 15 octobre 2020

Ébranlée par la maladie de sa mère, dont l’échappée semble peu probable, Charlotte Mano n’envisage qu’une seule issue : « Maman, on va faire des images de tout ça. » Comme un subterfuge, et devant le combat qui s’annonce, elle tente par la création d’images d’un tout nouvel ordre d’affronter la cruelle échéance, et emmène progressivement sa mère dans un jeu de rôles au sein duquel chacune trouvera peu à peu sa place. Dans un face à face des plus troublants, les petits rituels, les mises en scène du quotidien feront partie du chemin à parcourir pour exorciser la douleur. 

Au fin fond du comté de McDowell dans l’État de Virginie-Occidentale, l’un des plus pauvres de tout le pays, Louise Honée s’en est allée observer durant près de trois années une Amérique sacrifiée, décimée par la ruine de l’industrie minière. Les habitants ont fui la région, autrefois l’une des plus prospères des États-Unis. Des dizaines d’enfants restés là sont élevés par leurs grands-parents ou des membres de leur famille, et laissés à leur propre sort. Leurs parents sont partis, accablés par le chômage et la misère, abandonnant derrière eux toute une vie.